Comment réussir à remplacer un porte-moyeu ?

22 décembre 2023

Rouler avec un porte-moyeu défectueux présente de nombreux risques pour le conducteur d’une voiture et ses passagers. Les roues sont instables et le véhicule a du mal à tenir sur sa trajectoire. Pour éviter tout type d’accident, le chauffeur a l’obligation d’effectuer le remplacement de la pièce. Quelles sont les étapes qui permettent d’y parvenir ? 

Tenir la voiture dans une position confortable

L’automobile doit être facilement accessible lors du remplacement du porte-moyeu. Le propriétaire doit donc effectuer ses tâches sur une surface plane. Lorsque la voiture est en pente, cela crée une sensation d’inconfort. Il suffit de continuer à lire ce contenu pour découvrir que même avec un système de freinage performant, une mauvaise position peut représenter un risque. 

L’automobile étant dans cette position, l’installateur peut alors servir des crics pour soulever le véhicule. À la hauteur idéale, il pose des chandelles pour le maintenir en équilibre. Compte tenu des risques que présente une mauvaise manipulation, celui-ci doit procéder avec délicatesse. 

Retirer la roue et le porte-moyeu 

Lorsque l’automobile se trouve à bonne hauteur, le conducteur peut ensuite retirer la roue de la partie concernée par la pièce défectueuse. S’il désire effectuer de nombreux remplacements, cela doit se faire l’un après l’autre. Dès que la roue est enlevée, il peut ensuite déconnecter les différents composants du dispositif de freinage. C’est le cas : 

  • de l’étrier ; 
  • du disque de frein ; 
  • du capteur ABS. 

Cette opération concerne aussi les autres éléments constitutifs du moyeu. Il s’agit par exemple de l’écrou de l’essieu. À l’aide des clés spécifiques, l’installateur enlève les douilles qui maintiennent le porte-moyeu en équilibre. Pour éviter d’abîmer les pièces essentielles, le chauffeur a l’obligation de suivre les recommandations du fabricant. 

Installer le nouveau porte-moyeu

À la place de l’ancien dispositif, l’installateur met le nouveau porte-moyeu. Les boulons obtenus lors du démontage peuvent encore servir. Si certaines vis sont en mauvais état, les remplacer reste la meilleure décision à prendre. Ici également, la clé à douille permet de fixer les écrous. 

Sur le nouvel équipement installé, il faut remettre l’ensemble des pièces démontées dans l’ordre. De façon claire, le propriétaire du véhicule a l’obligation de placer le boulon de l’essieu et de le fixer selon les normes prescrites. L’étrier, le disque de frein, le capteur ABS ainsi que les autres dispositifs enlevés doivent être remis à leur place.

Abaissement de l’automobile et test du nouveau porte-moyeu

Une fois le porte-moyeu neuf installé, le conducteur peut retirer les chandelles et abaisser la voiture. Cela lui permet de remettre le moteur en marche et de vérifier que son nouvel équipement est bien installé. Si tel est le cas, il remarque que le véhicule tient sur la route et respecte sa trajectoire.

Nous tenons à souligner que cette tâche requiert un maximum d’expertise compte tenu des outils à utiliser et des pièces à manipuler. Bien que le propriétaire de l’automobile puisse avoir d’excellents attributs en mécanique, il est préférable de confier cette tâche à professionnel.